Sahara occidental : Le Maroc tente de saboter la 1re tournée de Di Mistura – TSA

Sahara occidental : Le Maroc tente de saboter la 1re tournée de Di Mistura

Après avoir échoué à bloquer la nomination de Staffan Di Msitura comme nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara occidental en remplacement de l’Allemand Horst Kohler qui a démissionné le 22 mai 2019, le Maroc tente de brouiller la première tournée du diplomate italo-suédois dans la région.

Cette visite est officiellement programmée du 13 au 19 janvier. Nommé officiellement le 6 octobre dernier par le SG de l’ONU, Staffan Di Mistura va entamer sa tournée du Maroc, le 13 janvier, avant de se rendre chez le Front Polisario le 15 janvier. Il terminera sa tournée en Algérie (17-18 janvier) et la Mauritanie (19 janvier), en leur qualité d’observateurs du processus de règlement du conflit du Sahara occidental.

| Lire aussi : Algérie – Maroc : la stratégie éculée de Mohamed VI

« Comme à l’accoutumée »

Toutefois, le Maroc, qui veut absolument faire de l’Algérie son principal adversaire dans ce conflit, tente de saboter cette tournée. Des médias du royaume affirment que l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara occidental entamera sa tournée à partir d’Alger le 13 janvier, pour, disent-ils, avoir une réponse définitive sur le format des tables rondes. Soutenu par ses alliés, dont l’Arabie saoudite, le Maroc insiste sur le maintien de ce format que l’Algérie a définitivement rejeté.

Une source diplomatique algérienne a démenti tout changement dans le programme de la visite de Di Mistura dans la région. Le diplomate italo-suédois « entamera bien » sa tournée du Maroc.

« Cette tournée est prévue du 13 au 19 janvier. Comme à l’accoutumée, l’envoyé personnel du SG de l’ONU commencera sa visite et entamera ses contacts tout d’abord avec les deux parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario », affirme notre source. Après ses discussions avec le Maroc et le Front Polisario, Staffan Di Mistura « se rendra en Algérie et en Mauritanie en leur qualité d’observateurs du processus de règlement du conflit du Sahara occidental. »

A %d blogueros les gusta esto: