La nouvelle stratégie du Front Polisario (Le Monde 01/06/18)

Comité belge de soutien au peuple sahraoui

C’est l’épilogue d’une -bataille judiciaire qui aura duré plus d’un an. Lundi 7 mai, le bateau affrété par l’Office chérifien des phosphates (OCP) coincé, depuis 2017, en Afrique du Sud a pu reprendre la mer. Direction la Nouvelle-Zélande, où il pourra -décharger ses 55 000 tonnes de phosphate venue de Laayoune, au Sahara occidental. » Nous l’avons récupérée pour un dollar symbolique » , s’est félicité le -directeur juridique du groupe -marocain, -Otmane Bennani Smires, estimant que la -saisine de cette cargaison » s’est soldée par un échec «, et dénonçant une » grave entorse aux -principes élémentaires du droit -menaçant la liberté du commerce -international» .

En réalité, la mésaventure est plus embêtante qu’il n’y paraît pour Rabat. Car elle n’est qu’un exemple parmi d’autres des actions en justice -entreprises par les indépendantistes du Front Polisario pour faire valoir leur point de vue. » La donne a changé :…

Ver la entrada original 754 palabras más

A %d blogueros les gusta esto: